Tripes Viroises Michel Ruault

Tripes Viroises Michel Ruault

L’origine des tripes remonte au Moyen Age où elles comblaient déjà Guillaume le Conquérant qui s’en délectait en les accompagnant d’un jus de pommes. On attribue la paternité des « tripes à la mode de Caen » à un moine cuisinier de l’abbaye au Hommes de Caen, du nom de Sidoine Benoît. Les tripes se préparent dans un récipient en terre conçu à cet usage, la « tripière » dont le couvercle est luté durant la très longue cuisson. Il existe une confrérie consacrée à la dégustation et à la promotion des tripes à la mode de Caen : « le Grand Ordre de la Tripière d'Or».

Résultats 1 - 13 sur 13.
Résultats 1 - 13 sur 13.

La famille Ruault, tripier de père en fils



La maison Ruault, fait partie des adresses recommandées par Jean Pierre Coff, qui en parle en ces termes: « Connues et renommées à travers tout le pays et même le monde, c’est à Vire, près du Donjon que vous trouverez les meilleures tripes à la mode de Caen. »
C’est en 1955 que Michel Ruault débute son activité en tant que boucher.
En 1966 il se consacre entièrement à la tripe après avoir été élu champion du monde.
En 1987, Michel Ruault cesse son activité et c’est son fils Philippe qui reprend le flambeau.
Dans son magasin vous trouverez bien évidemment des tripes à la mode de Caen, mais aussi cuisinées au calvados. Rien d’autre côté tripes. Ici on ne cherche pas la multiplicité des recettes, juste l’excellence. 
Sont proposées également des rillettes d’oie (100% oie) et de porc et terrines de campagnes.
La maison Ruault a une clientèle prestigieuse, puisqu'elle s'est faite connaître dans le milieu du show business par l'intermédiaire d'Eddie Barclay, dont le vrai nom était Edouard Ruault.
Aujourd'hui encore, Eddy Mitchell (intronisé Grand Gousier par la Tripière d'Or en 2011), ainsi que Michel Sardou sont des consommateurs réguliers des tripes Ruault.



Les traditionnelles tripes à la mode de Caen de Michel Ruault



Cette recette traditionnelle de la cuisine normande est préparée à partir des quatre estomacs de bœuf (panse ou rumen, réseau ou bonnet, feuillet, caillette ou franche-mule), de pieds de bœuf mijotés dans un bouillon de légumes élaboré à partir de poireaux, oignons émincés, carottes, ail, thym, laurier, persil, sel et poivre. Le tout peut être relevé de cidre ou d'un verre de Calvados.


C'est ainsi que pendant des heures de préparation, la maison Ruault perpétue quotidiennement des traditions et un savoir-faire séculaire afin de proposer des tripes exceptionnelles.


Détails
madeincalvados©2018